Les instances internationales du sport

Les Fédérations Internationales de sports (FI) doivent s'assurer de l'intégrité de la pratique de leurs sports respectifs à un niveau international.Les Fédérations Internationales de sports (FI) sont des organisations internationales non gouvernementales qui administrent un ou plusieurs sports sur le plan mondial. Elles regroupent des organisations nationales administrant les mêmes sports et elles sont reconnues par le Comité International Olympique (CIO).

Tout en conservant son indépendance et son autonomie dans l'administration de son sport, chaque FI doit, pour être reconnue, avoir des statuts, des pratiques et des activités conformes à la Charte Olympique. Les FI de sports d'été et d'hiver ont la charge et le devoir de diriger et de surveiller le fonctionnement quotidien des diverses disciplines sportives dans le monde, et pour celles au programme, l'organisation pratique des épreuves lors des Jeux. Les FI doivent également veiller au développement des athlètes qui exercent ces sports à tous les niveaux. Les FI régissent leur sport au niveau mondial et assurent sa promotion et son développement. Elles en surveillent le fonctionnement au quotidien et garantissent la régularité des compétitions, ainsi que le respect des règles du fair-play.

Les FI peuvent, bien sûr, formuler des propositions à l'intention du CIO en ce qui concerne la Charte Olympique et le Mouvement olympique en général, y compris l'organisation et le déroulement des Jeux Olympiques. Elles donnent leur avis sur les candidatures à l'organisation des Jeux Olympiques, notamment sur les moyens techniques des villes candidates ; elles collaborent à la préparation des Congrès olympiques ; elles participent aux activités des commissions du CIO.

[source internet site officiel du Mouvement olympique]

retour accueil


LES
INSTANCES
DU
JUDO

Les instances nationales du sport
 
L’organisation du sport en France repose sur de nombreux acteurs publics et privés. Au niveau national, l'État joue un rôle de coordination, de contrôle et de soutien notamment à travers le ministère chargé des sports et les établissements publics qui en relèvent, tandis que le Comité national olympique et sportif français représente le mouvement sportif.

Toutefois, pour des raisons pratiques, il ne peut se charger lui-même de tout ce qui concerne le sport : la diversité des pratiques, des publics, des intervenants, des sites et des situations rendrait la tâche impossible. Il s'appuie donc sur des structures existantes et, si nécessaire, en suscite la création, comme pour les commissions spéciales. Au niveau local, les collectivités (notamment les communes) et les clubs sportifs accompagnent la vie des sportifs amateurs et professionnels.

Le cadre juridique est fixé par le code du sport, adopté en 2006-2007 .

- Les activités physiques et sportives constituent un élément important de l'éducation de la culture, de l'intégration et de la vie sociale. Elles contribuent notamment à la lutte contre l'échec scolaire et à la réduction des inégalités sociales et culturelles, ainsi qu'à la santé. La promotion et le développement des activités physiques et sportives pour tous, notamment pour les personnes handicapées, sont d'intérêt général.
- Le schéma de services collectifs du sport, conformément à la loi d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire, définit les objectifs de l'État pour : développer l'accès aux services, aux équipements, aux espaces, sites et itinéraires relatifs aux pratiques sportives sur l'ensemble du territoire national, en cohérence avec le schéma de services collectifs des espaces naturels et ruraux ; favoriser l'intégration sociale des citoyens.
- À cette fin, il identifie des territoires d'intervention prioritaire et évalue l'ensemble des moyens nécessaires en prenant en compte l'évolution des pratiques et les besoins en formation.


[source internet wikipedia]














les différentes instances







Fédération Internationale de Judo

Marius Vizer
Président de la F.I.J.

Jean-Luc Rougé
[CN 9e dan]
Président de la F.F.J.

Fédération française de Judo
La Fédération internationale de judo, (couramment désignée par le sigle anglais IJF pour International Judo Federation) est une association qui regroupe les fédérations nationales membres dans le monde. Son rôle est de gérer et développer le judo à l'échelon international. Cette fédération est née en 1951 sur le modèle déjà établi de la Fédération européenne de judo créée en 1948. Sa création répondait à une volonté de diffuser la pratique du judo en Europe dans un premier temps, puis de fixer les règles du sport traditionnel créé par Jigoro Kano en 1882. L'IJF rassemble aujourd'hui 199 fédérations nationales. Son siège est à Lausanne (Suisse). La Fédération française de judo, jujitsu, kendo et disciplines associées (FFJDA) est l'association sportive qui a pour but de promouvoir la pratique du judo et des disciplines associées composées du jujitsu, Kendo, iaïdo, sport chanbara, jodo, naginata, kyudo, sumo et taïso. Créée le 5 décembre 1946 sous le nom de Fédération française de judo et de jiu-jitsu (FFJJJ), son premier président fu Pual Bonet-Maury de 1946 à 1956. Elle a été déclarée d'utilité publique le 2 août 1991. C'est actuellement la quatrième fédération sportive française quant au nombre d'adhérents avec environ 592 000 adhérents en 2011. Au 29 mai 2009, la fédération compte 548 014 licenciés répartis sur 5 688 clubs. Le plus grand club a plus de 1 000 licenciés (Le Kodokan Club Courbevoie avec 1019 licenciés au 29 mai 2009). Le nombre moyen de licenciés par club est d'environ 96. La Fédération compte 34 ligues régionales et de 85 comités départementaux. L'actuel président de la fédération, élu en 2005, est l'ancien judoka Jean-Luc Rougé, premier champion du monde de l'histoire du judo français en 1975.

Union Européenne de Judo

Sergey Soloveychik
Président de l'U.E.J

Pierre Menand
[...]
Président de la L.A.R.A.

Ligue Auvergne-Rhône-Alpes
L'Union européenne de judo (couramment désignée par le sigle EJU pour European Judo Union) est une association regroupant les fédérations nationales d'Europe . Son rôle est de gérer et développer le judo à l'échelon continental. L'Union européenne de judo rassemble en 2011 cinquante fédérations nationales. Par la volonté des élus de la Région Rhône-Alpes et de la FFJDA, les ligues du Lyonnais et Dauphiné-Savoie ont fusionné en novembre 2010 pour devenir la Ligue Rhône-Alpes, 1ère ligue de France. La ligue Rhône-Alpes c’est : 7 Comités départementaux 424 clubs 54 082 licenciés 4300 ceintures noires 61 Haut Gradés dont 2 judokas 8ème Dan, 10 judokas 7ème dan et 49 judokas 6ème dan
   
Pierre Despreaux
Président du C.L.J.

Comité de la Loire de Judo
  Le Comité de la Loire de Judo
     
haut de page